top of page

La Démarche

Ce que vous devez savoir

Comment mettre en place un plan d’action efficace pour un engagement durable de la commune ? 

Les communes ont souvent mis en place diverses initiatives durables, mais il ressort que l'engagement manque généralement . Le programme d’action visé a pour but d’être efficace et de répondre à un engagement durable pour toute les parties prenantes de la commune.  Il guidera la politique durable de la commune sur le long terme.

…sommes-nous engagés

Un engagement nécessite d’intégrer le concept de développement durable et prend en compte la perception de l'ensemble des parties prenantes aux objectifs de développement durables (ODD, Agenda 2030).
Le choix des objectifs vise à fédérer les parties prenantes autour d'une vision et d'un engagement commun dont les progrès sont mesurables.
La commune est un maillon important de la chaîne de responsabilité en matière de durabilité et de l’empreinte carbone ; elle se trouve au plus près des préoccupations citoyennes et s’inscrit dans la cohérence avec les actions cantonale, nationale et internationale.

…pourtant nous avons opté pour un Agenda 21!

Il a été observé que les premiers Agenda 21 locaux mis en place ont souvent pris la forme de plans d’actions élaborés en parallèle des programmes de législature. Le cadre de développement étant libre, il donna lieu à des programmes diverses et de portées distincts selon les objectifs choisis.

Certains labels ont permis d'agir dans l'uniformisation des divulgations liés à certains objectifs des programmes de l'Agenda 21.  Ces programme ont également permis de rendre une certaine visibilité à des projets responsables en termes de développement durable et ainsi d'accroître la transparence des commues tout en favorisant une prise de conscience des citoyens sur les enjeux durables. 


Aujourd’hui, si certaines communes ont intégré progressivement le développement durable au cœur de toutes leurs activités, d’autres par contre ont conservé un Agenda 21 composé de mesures d’appoint.
Parmi ces mesures d'appoint, il y a des services de mise en place et de suivi en matière de transition énergétique. Ces services comprennent des outils très utiles pour un plan d’action énergétique, mais ceux-ci ne sont pas toujours intégrés dans une démarche de développement durable cohérente selon le cadre de référence de l'Agenda 2030 comprenant une charte, un engagement politique déclaré et une structure organisationnelle adaptée. 

L’Agenda 2030 fait partie d’un cadre commun international où chaque acteur, du citoyen aux nations en passant par la commune est exposé à gérer ses matérialités en partageant les mêmes objectifs de développement durable à atteindre via des cibles prédéfinies. 
Selon ce programme, nous sommes tous parties prenantes du développement durable au travers d’un référentiel commun dont les progrès sont mesurables et comparables. 


Passer d’un Agenda 21 à un Agenda 2030, c’est donc passer d’un plan d’actions indépendant à des politiques publiques durables.

…Mais alors qu’est-ce que la durabilité ? 

La durabilité passe par l’établissement d’une stratégie de développement durable. La notion de durabilité renvoie à la prise en compte au sein de la politique communale des trois piliers interconnectés qui participent au fondement du développement durable : l’environnement, l’économie et le social. 

Cette prise en compte favorise le décloisonnement et les réflexions transversales face aux problèmes. Elle participe à créer de nouvelles synergies et collaborations au sein de la commune afin d’atteindre des objectifs durables.

La volonté politique est un élément moteur central pour l’aboutissement de projets durables.

Une charte de développement durable scellera cet engagement sur le long terme et donnera la cohérence au plan d'action communal.

Une matrice de matérialités sur les enjeux pertinents de développements durable auxquels est confronté la commune permettra d'orienter la stratégie de développement durable de la commune en accord avec l'ensemble de ses parties prenantes. 

Valeurs créées

  • Un engagement politique de la commune comme partie prenante aux enjeux climatiques de notre planète.

 

  • Une Communication et une vision claire et cohérente en matière de durabilité

 

  • Gain en autonomie et maîtrise des impacts de la commune.

 

  • Valorisation des ressources économiques, sociales et environnementales

 

  • Fonctionnement efficace par des réflexions transversales face aux problèmes amenant pertinence et cohérence dans les décisions pour atteindre les buts visés sur le long terme.

 

  • Renforcement des liens avec la population par une communication transparente de la commune sur les actions et résultats durables obtenus.

Les Etapes

Climate Protest

1 . L'impulsion

L'exécutif donne cette impulsion indispensable pour rassembler l'ensemble des partie prenante autour du projet de développement durable. Cette impulsion doit être entretenue et communiquée. 

Le devoir de transparence sur les actions entreprises et les progrès obtenus participera à la réussite de la démarche.

engagement

2. L'engagement

Un engagement durable induit la responsabilité de chacun pour adopté un comportement en lien avec son mode de consommation, la gestion des besoins, la transition énergétique et les objectifs climatiques qui ont été ratifiés aujourd'hui par 194  pays sur 198 durant la Conférence des parties de Paris (COP 21 ) en 2015.

 

La commune a un rôle prépondérant à jouer compte tenu de sa proximité avec le citoyen. Ce rôle vise à initier une démarche responsable partagée par les citoyens au travers de décisions et d'actions cohérentes et transparente respectant les objectifs durables globaux.

Picking up trash
etat des lieux

3. L'état des lieux

Dans quelle situation sommes-nous en termes de durabilité?

Un état des lieux, c’est dresser le portrait des forces et faiblesses de la commune en matière de développement durable à un moment donné. Il existe plusieurs façons de le faire (collecte d’indicateurs, analyse par catégorie d'ODD,  évaluation qualitative, etc.). C'est avec  la commune que nous choisirons la méthode la plus appropriée en fonction de ses attentes mais aussi des ressources à disposition.

4. Objectifs (ODD)

Quels sont les champs d’action et les objectifs prioritaires à atteindre ?

Pour cet exercice, il est nécessaire de construire une matrice de matérialités provenant des perceptions du degré d'impacts de certaines actions par l'ensemble des partie prenantes (internes au fonctionnement et externes).

 

Sur cette base et l'analyse de l'état des lieux, les objectifs seront sélectionnés, ainsi que certains sous objectifs.

5. Définition du Plan d'action

Comment va-t-on, pratiquement, atteindre les objectifs fixés?

Avec les objectifs prioritaires fixés, il s’agit de définir les moyens de mise en œuvre pour les atteindre.

 

C’est donc un plan d’actions solide qu’il faut établir, en tenant compte des contraintes de temps, de budget et de ressources humaines.

Des fiches d'actions seront établies.

L'étude de collaborations possibles sera proposée.

- Présentation -

Prenez rendez-vous

bottom of page